Installation d'un échafaudage : méthode, coût et choix du professionnel

Particulier ou professionnel, pour monter un échafaudage il vous faudra suivre la même méthode. Dans un premier temps, la lecture de la notice et la préparation du montage, puis la pose du premier niveau suivie par le montage de l’échafaudage.

Comment réaliser le montage d’un échafaudage ?

Avant la réalisation de travaux ou d’un chantier pour un ravalement de façade et la pose d’un échafaudage, pensez à prévenir la mairie de votre ville. Surtout dans le cas où l’échafaudage nécessite d’être posé sur un trottoir ou terrain appartenant à la ville.

Pour assembler les éléments de l’échafaudage et assurer une sécurité, il est fortement conseillé de ne pas monter un échafaudage seul, mais au moins à deux personnes. Pendant toute la durée des travaux, il faudra vérifier l’état de calage de l’échafaudage et ses fixations.

Le montage de l’échafaudage doit être réalisé en toute sécurité. La sécurité est une obligation. Il faut vous assurer que l’emplacement de votre échafaudage est bien sécurisé. Pour cela, le sol ne doit pas être abimé ou glissant. Il doit être à niveau ou utiliser les pièces prévues par le fabricant, les vérins, pour mettre l’échafaudage sur un sol à niveau. De plus, l’échafaudage doit être éloigné de tout obstacle, câble électrique ou arrivée d’eau.

Pour un échafaudage de pieds, autrement appelé échafaudage mobile, le montage commence par la base de la structure. La vérification de l’état du sol est d’autant plus importante pour ce type d’échafaudage car il existe un risque de voir ce-dernier tomber.

Pour un échafaudage fixe, le montage de l’échafaudage se réalise au fur et à mesure que le travailleur monte sur le bâtiment. Lorsque la hauteur est trop élevée, des stabilisateurs peuvent être utilisés pour une meilleure sécurité.

Une fois que l’échafaudage est sécurisé, le travailleur doit lui aussi utiliser un équipement pour se sécuriser (harnais, gants, …). Le travailleur doit penser à délimiter une zone d’accès limitée pour protéger les personnes extérieures au chantier. Pour vous aider, il existe différentes règles et normes de sécurité à lire avant de commencer votre montage d’échafaudage.

informations-echafaudages-installation

Qui peut monter un échafaudage ou vous conseiller pour votre installation ?

Si vous êtes un professionnel et que vous intervenez sur un chantier, vous devez avoir une formation adaptée pour le montage d’un échafaudage. Pour un usage professionnel, les échafaudages fixes sont le plus souvent utilisés. Il existe des formations de monteur/démonteur pour accéder au métier d’échafaudeur. Sans cette formation, vous ne pourrez pas attester de vos compétences. Vous devez également avoir accès aux notes et aux plans de l’échafaudage fournis par le fabricant.

Si vous êtes un particulier, la première chose à faire est de consulter la notice fournie par le fabricant et de vérifier que vous avez bien l’ensemble des pièces nécessaires au montage. Il est important de connaitre le type d’échafaudage que vous utilisez, ses spécificités, les pièces et leur ordre de montage, la charge à ne pas dépasser sur l’échafaudage. Si vous ne souhaitez pas réaliser le montage seul, il vous est possible de faire appel à une entreprise d’échafaudage qui vous livrera le matériel et vous proposera différents services. Une entreprise d’échafaudage peut s’occuper de la livraison, du montage et du démontage. Des employés qualifiés dans le montage seront là pour vous aider dans le montage et vous conseiller ainsi que pour contrôler la sécurité de l’emplacement.

Le prix pour l’installation d’un échafaudage varie selon l’entreprise. Certaines entreprises sont propriétaires de leurs échafaudages alors que d’autres payent un crédit. Le prix de la pose d’un échafaudage varie également en fonction du nombre de m², du temps d’installation, du prix de location et du transport de l’échafaudage.